Escalade dans les Calanques

Nicolas regardant la mer en haut de la voir qu'il venait de grimper
Une fois sortie du Dièdre, en attendant les camarades

A la suite d'un été bien rempli en escalade, nous nous sommes dit qu'il fallait rapidement remettre le pied à l'étrier (et non, nous ne faisons pas d'artif) !

Nous avons, avec toute la troupe, décidé de profiter des dernières chaleurs pour grimper dans le sud de la France. Direction les Calanques entre Marseille et Cassis.

Après un peu de train et de voitures, nous sommes arrivés à la Calanque de Port Miou pour une petite journée de couenne, afin de pouvoir s'acclimater au style de la grimpe dans la région.

Nous avons visé le site de Calendal en nous garant sur le parking payant de la calanque.

Les deux journées suivantes ont été passées dans la Calanque de Sormiou pour de la grande voie (dont leur première pour certains) sur deux secteurs différents :

  • Rumpe Cuou ;
  • Dièdre Guem.

Le cadre est vraiment magnifique et le temps était superbe. J'ai d'ailleur un peu oublié de mettre de la crème solaire.

Nicolas assis sur un rocher dos à la mer
Nicolas dos à la mer après le pic nic, photo par Romual Terranova

Deux possibilités pour le parking :

  • le parking payant en bas de la calanque : parfait pour faire un passage à la plage, cela conduit à marcher dans une grande montée pour rejoindre les sites d'escalade ;
  • le petit parking au niveau du Col de Sormiou : l'accès aux sites se fait via un chemin le long de la crête avec une super vue.

Je pense que l'accès via le parking du bas est plus rapide. Pour avoir fait le retour via le sentier de la crête à la frontale, je peux dire que ce n'était pas une partie de plaisir (on a failli faire demi-tour après avoir perdu le chemin).

Attention lors des rappels pour arriver en bas des voies à ne pas faire tomber la corde dans l'eau !

Alice et Nicolas juste au dessus de la mer avec tout le matériel
Alice et Nicolas en bas du secteur Rumpe Cuou avant de partir, photo par Romual Terranova

Mon meilleur souvenir restera la sixième longueur de NTD au Dièdre Guem (6a+) qui est très aérienne et impressionnante. La communication avec Jasmine, restée au relais, n'était pas aisé avec le vent.

Nicolas clippant la deuxième dégaine dans la troisième longueur de NTD
Nicolas clippant la deuxième dégaine de la troisième longueur de NTD, photo par Romual Terranova